美味しそう! Oishisou!

Entre deux visites culturelles et une bonne virée shopping, j’aime pratiquer l’une de mes activités préférées… manger ! Mais comment résister aux douces effluves qui s’échappent des restaurants dès le matin, ou encore aux sampuru* dans les vitrines ?

Petit tour d’horizon de ce que j’aime manger au Japon :

Melon Pan

A Asakusa, il y a une boutique de melon pan que j’apprécie beaucoup. Tout à côté de la célèbre Nakamise Dori, on peut en acheter alors qu’ils sont encore chauds. Le dessus est croquant et l’intérieur moelleux à souhait. Parfait pour se donner du courage pour affronter la cohue devant le Sensoji !

Yakitori

Rien de tel que des yakitori pour accompagner une bière bien fraîche ! J’ai eu un coup de cœur pour la brochette de peau de poulet. Je conseille également de (re)découvrir les abats qui sont particulièrement bons cuisinés de cette façon, ainsi que le cartilage. Et que dire de la brochette tsukune… un régal !

Izakaya

En parlant d’accompagner la bière, on ne peut passer à côté des nombreux plats servis dans les izakaya. Takoage, edamame, légumes en saumure et autres poissons grillés vous offrent un aspect populaire de la gastronomie japonaise. L’ambiance y est également garantie, et il n’est pas rare que vous fassiez connaissance avec vos voisins japonais.

Korokke

Comment une simple croquette de pommes de terre peut-elle être aussi délicieuse ? A Yanaka Ginza, j’ai craqué pour une korokke au curry, idéale pour lutter contre une petite fringale. Des touristes français s’étaient même précipités devant l’enseigne après que je sois partie, imaginant probablement que j’avais déniché une adresse incontournable.

Crêpes

Je ne passe jamais à Harajuku sans y manger une crêpe ! Les couleurs des sampuru* sont tellement attrayantes et me mettent en appétit. Celle que je mange le plus fréquemment est assez simple : crêpe fourrée à la crème pâtissière, surmontée d’une boule de glace à la vanille, chantilly et coulis de chocolat.

Chanko Nabe

J’aime beaucoup regarder les tournois de sumo à la télévision. Alors pourquoi ne pas me régaler de leur plat préféré ? Quand le nabe arrive à table, on se demande comment on va réussir à tout manger… puis on se surprend à commander des udon pour terminer le bouillon. C’est encore meilleur dans le quartier de Ryôgoku.

Unadon

C’est en balade à Kawagoe que j’ai mangé mon meilleur Unadon. Le restaurant était un peu en retrait du fameux quartier ayant conservé son charme d’Edo. J’ai pu profiter de cette anguille grillée nappée de sa délicieuse sauce dans un cadre traditionnel et au calme.

Taiyaki

En retournant à Matsudo, la ville où j’ai habité pendant mon premier voyage, je me suis arrêtée devant une humble boutique de taiyaki à côté de la gare. Une femme âgée préparait ces petites pâtisseries avec attention. Dès la première bouchée, j’étais conquise. La pâte de haricots rouges encore chaude a quelque chose de très réconfortant.

Corn Dog

Les konbini sont un bon plan pour combattre les petites faims à toute heure de la journée et de la nuit. Le corn dog est l’un de mes petits plaisirs coupables. Ce petit en-cas est plus bourratif qu’on ne le croit, et je me jure à chaque fois que celui que j’ai dans la main sera le dernier… jusqu’au lendemain !

Yakinikku

S’il ne devait y avoir qu’une seule manière de déguster du bœuf, ce serait celle-ci. On prend plaisir à griller ses propres morceaux de viande sur le barbecue au centre de la table. Le wagyu est tout simplement incroyable : il fond instantanément dans la bouche ! Pour accompagner le tout, le kimchi vient réveiller les papilles.

Teishoku

Ce menu traditionnel permet de découvrir plusieurs spécialités de la cuisine japonaise sur un seul plateau. Je suis particulièrement friande des teishoku comprenant du poisson grillé, notamment le sabayaki (maquereau grillé). On peut trouver ce type de menu a des prix très abordables, idéal pour bien se remplir l’estomac sans toucher à son budget shopping.

Tendon

J’ai cuisiné des tempura pendant un an et demi dans le restaurant où je travaillais avant. J’aime évidemment cette spécialité, mais il m’arrive parfois d’en être écœurée. Mais cela n’arrive jamais avec un tendon ! La délicieuse sauce imprègne la panure du tempura et la rend plus fondante et moins grasse en bouche.

Sushi

Avant d’aller au Japon, je n’aimais pas les sushi… C’est dans un modeste Kaitenzushi de Shinjuku que je me suis réconciliée avec ce monument de la gastronomie japonaise. Ce ne sont certainement pas les meilleurs sushi de Tokyo, mais nous y avions nos petites habitudes. Mes préférés sont les anago sushi (congre) et les unagi sushi (anguille).

Soft Cream

L’humidité au Japon peut rendre la chaleur écrasante. Pour me rafraîchir, j’opte pour une glace bien crémeuse. Celles au matcha sont particulièrement bonnes. Elles me rappellent surtout le vieil homme derrière son stand de glaces en face du Palais Impérial, au sourire si communicatif.

Okonomiyaki

Ce plat généreux est encore meilleur lorsqu’on le fait soi-même : dans un bol, on mélange la préparation à base de chou avec la pâte et la viande. On place le mélange sur la plaque chauffante devant soi, et on fait griller les deux côtés. Quand c’est prêt, on nappe généreusement de sauce okonomiyaki et de mayonnaise, puis on saupoudre d’aonori (paillettes d’algues) et de katsuobushi (copeaux de bonite séchée).

Ramen

J’ai tellement d’amour pour ce plat si riche en saveurs que j’ai fini par en faire mon métier. Impossible d’aller au Japon sans en manger un (ou même plusieurs). En 2018, le chef avec qui j’ai appris à cuisiner m’a fait découvrir l’enseigne Afuri Ramen. Elle est connue pour son ramen au yuzu. J’ai tellement apprécié les notes d’agrume dans le bouillon que j’ai élaboré ma propre recette pour le restaurant où je travaille !

Difficile d’énumérer tous les plats que je mange au Japon, tant la cuisine de ce pays est riche ! Je vais toutefois conclure avec cette galerie de photos qui continuera de vous mettre en appétit :

Oishisou! : « ça a l’air bon! »

Sampuru : reproduction très réaliste de plats en cire ou résine


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s